Garanties de l’OPCI dans l’immobilier

L’investissement sur le secteur de l’immobilier peut être freiné par le besoin d’un gros capital de départ, la peur de subir une gestion souvent lourde et fastidieuse, sans oublier le risque de tomber sur des locataires mauvais payeurs… Pour investir dans la pierre, un autre système est possible pour réduire ces différents inconvénients : l’Organisme de Placement Collectif Immobilier. Pour mieux comprendre, OPCI définition : ce produit d’investissement collecte différents fonds auprès d’investisseurs institutionnels ou particuliers. Ce type de placement est recommandé sur le long terme, avec des durées recommandées de 8 à 10 ans au moins.

Contrôles et frais réglementés

Investir dans l'immobilier

Le contrôle régulier de l’OPCI assure des garanties intéressantes aux investisseurs. La société de gestion de l’Autorité des Marchés Financiers assure des contrôles, tout comme le Commissaire aux Comptes. Des experts immobiliers, désignés pour quatre ans, assurent également quatre évaluations par an du patrimoine. Autant de garanties intéressantes pour l’épargnant, qui souhaite investir dans la durée. Si des frais de souscription sont à noter lors de l’achat des actions, ils sont amortis dans la durée. Pendant la détention d’une action, la société de gestion perçoit des frais sous forme de commission de gestion et de commission de rachat lors de la vente d’une action.

Les rendements

Le montant des rendements va dépendre bien entendu de la qualité des actifs détenus par l’OPCI, sans garanties fixes. Ils sont bien évidemment très variables. Il existe de multiples différences entre les OPCI mais la majorité affiche des performances de 3 % à plus de 6 %. Des rapports de gestion complets et réguliers permettent de mieux apprécier les performances d’une offre en OPCI, affichant les dividendes versés et le taux d’occupation des actifs immobiliers. Autre critère : si le gestionnaire se positionne sur des actifs immobiliers de première qualité, le rendement sera différent qu’un positionnement sur des actifs plus spéculatifs, placés dans des régions peu denses ou encore avec des locataires moins solvables. Autant de critères à étudier…

ch be lu ca